Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 18:22

 

 

Ayais!!!  Voici enfin l'affiche officielle de l'exposition "3 Caillasses"  à HARFLEUR . Elle se déroulera donc du vendredi 23 mars au samedi 21 avril 012 à la Forge.

 

affiche-exposcie

Je joins à l'affiche quelques informations complémentaires, comme l'adresse du lieu, les horaires d'ouverture et surtout l'heure du vernissage!!!!

     - La Forge : rue Frédéric CHOPIN - 76700 HARFLEUR

     - Horaires d'ouverture :

        du mardi au samedi,  9h30 à 12h /14h à 18h                  (ouvert le dimanche selon événements)

          

     - Vernissage le 23 mars à 18h

Il est bien évident que Cromwell, Cédric Bosquin et moi-même seront présent à cet effet!! Juste une petite précision pour les personnes qui souhaiteraient une dédicace de Cromwell (sur ses BD, son artbook ou autre support validé par lui) évitez ce soir là, je pense qu'il ne sera pas vraiment disponible pour cela!! Et pas la peine de tenter de me soudoyer, je suis incorruptible,quoique...!!!

Par contre il le sera le week-end suivant durant la Fête de la Scie.

affiche scie-web

                                                               "Exclusivité Fête de la Scie - Dédicaces de Cromwell
                                                            Samedi 31 mars 15h - 17h & dimanche 1er avril 11h - 13h"

Partager cet article

Repost 0
Published by Lo* - dans 3 caillasses
commenter cet article

commentaires

titoulaure 15/03/2012 19:58

Ah bah voui, ça va être top....mais ma machine à téléporter, il lui manque toujours une pièce pour fonctionner...argggghhhhhhh pourquoi Harfleur/Annecy c'est si loin;-))

Présentation

  • : Le blog de Lo*
  • Le blog de Lo*
  • : Sculptures métalliques Ferronnerie
  • Contact

[Cafard-naüm]:

 



Plus de 420 millions d’années nous séparent des arthropodes marins sortant des océans et peuplant peu à peu notre Terre.

Encore maintenant, 10 000 000 000 000 000 000 de corps segmentés, aux pattes articulées et à l’exosquelette coriace subsistent à nos côtés.

L’histoire humaine, de par ses systèmes politiques et communautaires, semble pouvoir être traduite en langage insektoïde. [CAFARD-NAÜM] pourrait ainsi, à travers l’allégorie des insectes, traiter une certaine perception de la réalité extérieure, où le choix des matériaux -déchets industriels de récupération- symboliserait une vision matérialiste pessimiste de notre environnement…

Mais avant tout, [CAFARD-NAUM] est une exposition grouillante, sonore et allumée. Une mise en espace « in situ » d’une multitude de spécimens d’insektes qui, à l’instar de leurs ancêtres, se déploient, s’adaptent à l’espace dans lequel ils évoluent..

Recherche