Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 19:29

Cela se passe à Toulouse, au pays de la chocolatine, plusieurs réalisations seront présentes à l'occasion d'un marché de créateurs.

Le Petit Shop Ephémère
Le Petit Shop Ephémère

Voici quelques liens vers les visuels des différents exposants que j'ai réussi à glaner.

Le goût de la bête : Créations artistiques à partir de toiles cirées
https://www.facebook.com/Le-goût-de-la-bête
Les Coudoulinos : Créations d'articles de décoration à base de recyclage de tissus et vêtements.
https://www.facebook.com/Les-Coudoulinos
Sabha Oni : Artiste peintre/illustrateur - Tatoueur
https://www.facebook.com/sabha.oni
Laorazulejos : Peinture sur carreaux de faïence émaillée
https://www.facebook.com/laorazulejos
Oldustry : Lampes indus steam-punk en vieux métal et anciens outils
https://www.facebook.com/Oldustry
Fred Brajeux : Artiste peintre/plasticien
https://www.facebook.com/FredBraj
La Sonita Creativa : Créations textiles et habillement
https://www.facebook.com/La-Sonita-Creativa
Bijoux Nomada : Créations bijoux en photos, métal et tissus
https://www.facebook.com/bijoux.nomada
Nang Noi : Créations textiles et accessoires
https://www.facebook.com/nangnoi.sam

Merci à Sam pour l'organisation de l'évènement

Et avant que des n'havrais old school ne fassent la remarque, il est évident qu'avec un tel nom de lieu, je n'allais pas passer à côté de l'occasion d'y faire des choses!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Lo*
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lo*
  • Le blog de Lo*
  • : Sculptures métalliques Ferronnerie
  • Contact

[Cafard-naüm]:

 



Plus de 420 millions d’années nous séparent des arthropodes marins sortant des océans et peuplant peu à peu notre Terre.

Encore maintenant, 10 000 000 000 000 000 000 de corps segmentés, aux pattes articulées et à l’exosquelette coriace subsistent à nos côtés.

L’histoire humaine, de par ses systèmes politiques et communautaires, semble pouvoir être traduite en langage insektoïde. [CAFARD-NAÜM] pourrait ainsi, à travers l’allégorie des insectes, traiter une certaine perception de la réalité extérieure, où le choix des matériaux -déchets industriels de récupération- symboliserait une vision matérialiste pessimiste de notre environnement…

Mais avant tout, [CAFARD-NAUM] est une exposition grouillante, sonore et allumée. Une mise en espace « in situ » d’une multitude de spécimens d’insektes qui, à l’instar de leurs ancêtres, se déploient, s’adaptent à l’espace dans lequel ils évoluent..

Recherche