Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 23:13

Jean-Charles, le maître des lieux, organise régulièrement des expositions et autres événements dans ce salon de coiffure atypique

Voici l'affiche réalisée une fois de plus par Biks.

Exposition commune

Les peintures de Djaïki côtoieront de nouvelles sculptures. Pour une fois,pas d'insektes, mais les skullophiles devraient y trouver leurs comptes, ainsi qu'une avant première d'un set de sculptures réalisées en collaboration avec Cromwell, mais je n'en dirais pas plus excepté que c'est approprié à l'endroit.

Vernissage le samedi 15 Novembre à partir de 19h au 35, Avenue FOCH à Le Havre

Sinon, il y a bien longtemps que j'avais mis des informations sur le blog, car suite à une mise à jour proposée par over-blog en début d'année, je me suis retrouvé un peu dans la panade, avec une nouvelle configuration de rédaction d'articles et une partie des albums photos ayant disparus ou alors avec des cadrages d'images qui ne correspondent à rien, je compte bien y remédier dans les semaines à venir. Désolé si tout n'est pas bien visible pour le visiteur!

J'espère que si vous avez envie d'écouter le morceau de musique vous y arriverez, je n'ai pas trouvé l'option lecture automatique que j'avais auparavant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lo*
commenter cet article

commentaires

NOG 10/11/2014 09:13

Pis comme ça fait longtemps que t'as rien mis sur overblog, t'as une page blindée de pub… Faut croire que t'as des problème de poids ! :-D

Lo* 10/11/2014 12:12

Ben si z'étaient moins C..S, j'aurais eu les réponses à mes questions, tant qu'à la pub, j'peux pas y faire grand chose!! Welcome to the world!

Présentation

  • : Le blog de Lo*
  • Le blog de Lo*
  • : Sculptures métalliques Ferronnerie
  • Contact

[Cafard-naüm]:

 



Plus de 420 millions d’années nous séparent des arthropodes marins sortant des océans et peuplant peu à peu notre Terre.

Encore maintenant, 10 000 000 000 000 000 000 de corps segmentés, aux pattes articulées et à l’exosquelette coriace subsistent à nos côtés.

L’histoire humaine, de par ses systèmes politiques et communautaires, semble pouvoir être traduite en langage insektoïde. [CAFARD-NAÜM] pourrait ainsi, à travers l’allégorie des insectes, traiter une certaine perception de la réalité extérieure, où le choix des matériaux -déchets industriels de récupération- symboliserait une vision matérialiste pessimiste de notre environnement…

Mais avant tout, [CAFARD-NAUM] est une exposition grouillante, sonore et allumée. Une mise en espace « in situ » d’une multitude de spécimens d’insektes qui, à l’instar de leurs ancêtres, se déploient, s’adaptent à l’espace dans lequel ils évoluent..

Recherche